À la CRS 2, un management à revoir

27 décembre 2017

Le 22 décembre, alors qu’une demi-unité rejoignait son point d’emploi, le Lieutenant responsable de cette demi-compagnie faisait actionner les avertisseurs sonores et lumineux alors qu’ il n'y avait aucun caractère d’urgence apparent.

 

À remonter les files de véhicules et devant le ralentissement de la circulation, ce qui devait arriver arriva…
Un des véhicules fut percuté à l’arrière occasionnant outre des dégâts matériels, des blessures à 6 de nos collègues.

 

Alors il ne suffit pas d'écrire sur une note de service que les règles de sécurité routière sont de rigueur, il faut les respecter 
Tout comme pendant l’absence du Commandant, les officiers sont garants de l'intégrité physique et morale des fonctionnaires placés sous leur responsabilité.
Une petite visite à l’hôpital pour prendre de leurs nouvelles aurait été la bienvenue mais, non, même pas.

 

Ce Lieutenant aurait-il oublié que, sous les uniformes, il y avait des êtres humains ?
Quelle belle reconnaissance pour les personnels.

 

Le management, un savoir-faire que tous ne semblent pas connaitre à la CRS 2

CRSZone CRS ILE DE FRANCE