À la rencontre des députés du département des Côtes d'Armor

19 décembre 2017

UNITÉ SGP POLICE estime que tous les élus de la nation doivent particulièrement être bien informés des problématiques que rencontrent les policiers et la difficulté de leur métier avant de voter de nombreuses lois relatives à la sécurité de notre pays.

 
-Ainsi, le 07 septembre 2017, le secrétaire départemental a rencontré monsieur BOTHOREL Éric, député de LANNION.
-Le 16 octobre 2017, une délégation composée de David LEVEAU (Secrétaire Régional), Mickael GOUAULT              (Délégué SDRT 22) , et Didier WALLERAND (Secrétaire Départemental) a rencontré monsieur BERVILLE Hervé, député de DINAN
-Le 08 Décembre 2017, cette même délégation a rencontré monsieur JONCOUR Bruno, député de Saint-Brieuc.
 
À cette occasion, avant de leur remettre notre livre blanc, nous avons développé les principales thématiques qui y figurent.
  • Mal être et malaise des policiers 
  • Réforme des cycles horaires
  • Anonymisation et simplification de la procédure pénale  
 
La délégation a également rappelé le caractère intangible du statut spécial des policiers pour notre organisation.
S’agissant de la baisse constante du budget alloué à la DDSP 22, UNITÉ SGP POLICE a exprimé fermement son opposition, rappelant les efforts effectués ces dernières années et la situation matérielle qui en résulte.
 
Situation locale Saint-Brieuc et Lannion
 
  • Problème des services d’investigation
  • La P.S.Q (quand ? où ? qui ? quoi ? comment ? pourquoi ? conséquences ?) Pour UNITÉ SGP POLICE, avant de s’occuper de la police de sécurité au quotidien, il faut s’occuper du policier au quotidien.
  • Redéploiement Police-Gendarmerie.
 
Nos interlocuteurs se sont montrés très à l’écoute de nos propositions et revendications sur les différents sujets.
Nous espérons qu’ils relayeront ces problématiques à l’Assemblée Nationale.
RégionsÉchos de la région OUEST