2013, une nouvelle réforme du renseignement

13 juillet 2013

A l'été 2007, le ministère de l'Intérieur annonçait l'ouverture d'une réflexion sur une réforme en profondeur des services de renseignement. A l'issue de cette réflexion, la Direction Centrale des Renseignement Généraux (DCRG) et la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) fusionnaient pour donner naissance à  la Direction Centrale du renseignement Intérieur (DCRI) le 1er juillet 2008. Si nous ne contestions pas, à  l'époque, le principe même de cette réforme et la fusion des deux services de renseignement, nous revendiquions en revanche le rattachement de la SDIG à  la DCRI afin de garantir un maillage territorial de la collation du renseignement. Retrouvez l'intégralité de l'analyse dans le PDF joint.