526 millions d’euros d’économies budgétaires

12 juillet 2017

«Les 526 millions d’euros d’économies budgétaires ne devront pas se faire que sur le dos des gradés et gardiens de la paix», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

UNITÉ SGP POLICE a pris acte de la volonté gouvernementale d’amputer le budget du Ministère de l’Intérieur de près de 600 millions d’euros.

 

Alors que depuis des mois, les gradés, gardiens de la paix et adjoints de sécurité font preuve d’une disponibilité et d’une abnégation sans commune mesure pour assurer la sécurité de nos concitoyens au service de la République, UNITÉ SGP POLICE ne comprendrait pas que les policiers fassent les frais de cette mauvaise gestion des fonds publics.

 

Comment peut-on imaginer, alors que nos concitoyens réclament encore plus de sécurité et que le risque terroriste est toujours aussi présent, qu’on ampute ainsi le budget du Ministère de l’Intérieur ?

 

Nos concitoyens ne peuvent comprendre une telle mesure qui impactera, de fait, directement leur sécurité.

 

Depuis de nombreux mois, UNITÉ SGP POLICE n’a eu de cesse de réclamer plus de reconnaissance et plus de protection pour les policiers et ce n’est pas en réduisant d’autant le budget du Ministère de l’Intérieur que l’Etat leur montre sa reconnaissance.

 

Après avoir été les oubliés du protocole de 2016, les gradés, gardiens de la paix et adjoints de sécurité ne doivent pas être la variable d’ajustement d’une régulation budgétaire et attendent une réaction ferme de leur ministère pour maintenir les engagements pris par l’Etat.

 

Si le ministère veut faire un premier geste, qu’il commence déjà par supprimer la Prime aux Résultats Exceptionnels (PRE) et l’Indemnité de Responsabilité et de Performance (IRP), symboles néfastes de la politique du chiffre et de la méritocratie.

PublicationCommuniqués de presse