Attitude inacceptable de certains élus de la République

19 octobre 2018

Après Jean-Luc MELENCHON, lors de la perquisition à son domicile mardi dernier, c’est au tour de Marc BAUER, maire de Val d’Isère de s’en prendre aux forces de l’ordre à COLMAR.

 

Alors que les fonctionnaires de police étaient appelés à multiples reprises pour un tapage nocturne, ils étaient contraints d’interpeller le gérant d’une brasserie et son fils dans lequel se déroulaient les faits.

 

Les autres participants à cette soirée, dont le maire de Val d’Isère, décidaient alors de se rassembler devant le commissariat. C’est à ce moment là que Monsieur BAUER invectivait et insultait les policiers. Placé en garde à vue, il réitérait, provoquait les fonctionnaires et refusait le contrôle d’alcoolémie.

 

UNITÉ SGP POLICE dénonce cette attitude et le comportement de certains élus qui semblent se croire au dessus des Lois de la République.

 

Comment demander à des délinquants de respecter la police alors que des élus de la Nation se comportent comme des voyous.

 

UNITÉ SGP POLICE condamne l’attitude de Monsieur BAUER et demande que les sanctions les plus sévères soient prises à son encontre.

 

UNITÉ SGP POLICE réitère son soutien à l’ensemble des policiers et, dans cette affaire, plus particulièrement à ceux de COLMAR, qui exerce leurs missions quotidiennes avec abnégation, courage et professionnalisme malgré l’attitude de tels individus.

PublicationActualités