BURN OUT à la CAOIF

07 mars 2016

Lors de sa visite du PC NANTERRE, le bureau régional UNITÉ SGP POLICE s'interroge sur les moyens dont disposent l'UTSR de la Compagnie Autoroutière Ouest Ile de France … et de certaines brigades ?

 

  • Effectifs GAJ et BSR au minimum …

  • Dossiers qui s'accumulent sur les bureaux (hausse de 324% des procédures en cours de traitement)

  • Moral au plus bas …

  • Brigade de Nuit opérationnellement insuffisante (1 seule patrouille)

  • Chef de Section de la Brigade Jour et Chef de L'UTSR en arrêt pour épuisement professionnel, voire moral …

 

Et ce n'est que le début …

 

Pourtant, le nombre de procédures 2015 transmis par l'UTSR est identique à celui de 2014 avec moitié moins d'effectifs …

 

Ce n'est donc pas leur travail ni leur organisation qu'il faut remettre en cause …

 

Cela fait donc quelques mois que cette situation perdure, quelques mois en effet ! Quelle coïncidence … !!!

 

Peut on parler de harcèlement de la hiérarchie contre les plus anciens et les plus expérimentés avec lesquels, le Commandant de la CAOIF depuis peu nommé, devrait considérer comme de véritables collaborateurs ?

 

TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE

 

Pour rappel : Le harcèlement moral est constitué indépendamment de l'intention de son auteur, dès lors que sont caractérisés des agissements répétés ayant pour effet une dégradation des conditions de travail susceptibles de porter atteinte aux droits et à la dignité du salarié, d'altérer sa santé ou de compromettre son avenir professionnel. A bon entendeur !

CRSZone CRS ILE DE FRANCE