Casques motocyclistes, le renouvellement refait débat !

20 novembre 2017

Les casques des motocyclistes au regard des préconisations relatives à la sécurité du pilote, exigent qu’ils soient remplacés eu égard à leur utilisation intensive dans les 5 ans à minima, depuis sa mise en service.

 

Une perception erronée de certains chefs de service.

Si le renouvellement est effectué automatiquement sur demande du fonctionnaire, certains chefs de services émettent un avis défavorable ou refusent tout simplement le renouvellement du matériel, au prétexte d’un caprice du policier motocycliste.

 

INADMISSIBLE !

 

Face à cet excès d’autorité, UNITÉ SGP POLICE saisit Monsieur VILBOIS, chef du SAELSI et demande que soient renouvelées les consignes relatives à la validité d’utilisation des casques motocyclistes.

 

En l’attente d’une réponse, UNITÉ SGP POLICE préconise :
La validité des 5 ans arrive à terme dans quelques semaines 

  • que le motocycliste anticipe sa demande de renouvellement en transmettant un rapport 

La validité des 5ans est dépassée :

  • que le motocycliste avise immédiatement, par rapport*, sa hiérarchie pour un remplacement immédiat.

*Toute hiérarchie obligeant un motocycliste à circuler avec un casque dont la validité est périmée, pourrait voir sa responsabilité engagée en cas de blessure suite à une chute.

 

Pour maintenir la sécurité sur nos routes, commençons d’ abord par protéger nos agents.

SpecialitésMotocyclistes