CHSCT du 6 mars 2017 de la Gironde

10 mars 2017

Pourquoi donc le syndicat majoritaire a sollicité un CHSCT en urgence et a demandé une visite par les membres du CHSCT des divisions Pessac et Mérignac pour évoquer avec nos collègues la mise en place du cycle 2/2-3/2-3/2 dit « vacation forte» ?

 

Il est trop facile de s’arroger la paternité d’un cycle horaire novateur que ce syndicat a toujours combattu.

 

Auraient-ils eux aussi effectué leur examen de conscience ?

 

Auraient-ils enfin compris que le projet que nous portons depuis maintenant 3 ans va dans l’intérêt social et médical de nos collègues ?

 

Mais ne faisons pas le fine bouche, et nous acceptons volontiers qu’Alliance nous rejoigne car plus nombreux nous serons pour défendre ce cycle novateur, plus de chances nous aurons de le faire aboutir par une administration qui fait la sourde oreille.

 

N’étant pas à une contradiction près, nous leur avons rappelé que lors du CTRPN du 23/02/2017, «Alliance» a voté avec l’administration pour l’intégration dans l’IGOT du «4/2 Panaché» alors que ce cycle horaire est non expérimenté et réduit de 16 heures le temps de repos des policiers.

 

Le rapport de la médecine de prévention est là pour l’attester, car le bilan est extrêmement positif et les propos des collègues qui se sont confiés ne sont certainement pas tendancieux mais bien au contraire ils témoignent d’un manque de reconnaissance, d’une usure morale et ce serait un juste retour que de leur accorder le bénéfice du cycle que nous préconisons.

 

Nous avons également profité de l’occurrence pour rappeler au Préfet Délégué à la Sécurité et la Défense de la zone Sud-ouest ainsi que Mme la Directrice Départementale que le DGPN, Mr Jean-Marc FALCONE, a très récemment réaffirmé la volonté du Ministère de l’Intérieur d’améliorer les conditions de travail des policiers au travers de la réforme des cycles horaires et que l’objectif à atteindre était la «vacation forte» partout où cela pouvait être mis en place.

 

Nous participerons donc le 20 mars à la réunion composée d’un panel de collègues des différentes divisions et de notre administration.

 

UNITÉ SGP POLICE veut rester optimiste et nous ne lâcherons rien !

RégionsÉchos de la région SUD-OUEST