Demande de renfort pour la PAF

27 juillet 2017

«L’amélioration de l’accueil des touristes dans les aéroports ne pourra pas se faire que sur le dos de la police», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général. UNITÉ SGP POLICE a pris acte des annonces et des mesures gouvernementales pour le tourisme afin d’accueillir toujours plus de visiteurs dans notre pays.

 

Si UNITÉ SGP POLICE ne peut que souscrire à cette volonté d’ouvrir encore plus la France aux visiteurs étrangers, certaines mesures devront faire l’objet d’accompagnements et de renforcements d’effectifs.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, il serait impensable que Aéroport de Paris et certaines Compagnies Aériennes n’hésitent pas, une nouvelle fois, à se «dédouaner» de leurs responsabilités et rendent responsable les fonctionnaires de police s’il était difficile de répondre aux annonces gouvernementales.

 

Vouloir descendre le temps d’attente maximum dans les aéroports à 30 minutes pour les ressortissants européens et à 45 minutes pour les non européens passe par une réorganisation totale de l’organisation du travail, un recrutement conséquent et surtout, une gestion des aubettes par la police et non plus par des sociétés commerciales.

 

UNITÉ SGP POLICE demande déjà à Aéroport de Paris de mettre aux normes les départs internationaux facilitant le transit des passagers et de laisser la Police aux Frontières gérer le nombre d’aubettes à ouvrir en fonction des vols permettant ainsi de contrôler plus de passagers en même temps.

 

UNITÉ SGP POLICE regrette le manque de responsabilité de ces sociétés qui sont incapables de s’organiser et de gérer la montée en charge des vols en période de vacances et de forte affluence.

 

UNITÉ SGP POLICE réaffirme, en cette période où la menace terroriste est toujours aussi présente, son total soutien à l’ensemble des personnels de la Police aux Frontières.

PublicationCommuniqués de presse