Des menaces contre les policiers à Mayotte inadmissibles

13 avril 2016

Depuis des mois, les tensions perdurent à Mayotte et atteignent aujourd’hui leur paroxysme

 

Malgré leur abnégation, leur disponibilité et leur engagement quotidien, les policiers s’essoufflent.

 

Plus grave, ils deviennent aujourd’hui la cible d’individus des plus dangereux et deviennent victimes de vengeance pour le simple fait d’avoir exercé leur métier.

 

Des menaces et agressions inacceptables !

 

Un fonctionnaire de la BMR a failli se faire égorger victime d’un véritable guet-apens.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO dénonce le fait qu’à ce jour, malgré les risques encourues, aucun renfort d’effectifs ne soit prévu.

 

Que font les autorités ? L’un des devoirs de notre hiérarchie n’est-il pas de protéger les agents placés sous son autorité ?

 

L’administration va-t-elle attendre qu’un drame se produise ?

 

Employer nos collègues de la PAF pour faire le maintien et le rétablissement de l’ordre n’est pas la solution !

 

Si les forces de l’ordre doivent être en capacité de protéger les personnes et les biens, c’est loin d’être le cas aujourd’hui.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO exige des renforts d’effectifs dans les plus brefs délais !

RégionsÉchos de la région PACIFIQUE OCÉAN INDIEN