Des trajets à n’en plus finir...

21 janvier 2016

Lors de la mission COP 21 au Bourget (93), la CRS 40 était logée au Novotel de la Porte de Bagnolet (93) et se restaurait chez les gendarmes de Dugny (93) impliquant des trajets à chaque repas.

 

Sans concertation la hiérarchie décidait, de créditer en heures récupérables toutes les heures faites sur ces trajets.

 

Une interprétation incohérente des textes

 

Or, plusieurs notes de la DCCRS, de de l'Inspection Technique Centrale ainsi que l'historique des revendications de notre organisation syndicale font état sans aucune forme d'interprétation possible que ces temps de trajets entre lieu d'hébergement et de subsistance doivent impérativement être comptabilisés en Heures Supplémentaires.

 

Aussitôt, nous saisissons le Commandant d’unité avec, à l’appui, un dossier étayé par les différents textes.

 

Enfin le respect des textes à la CRS 40 !

 

Devant l’impossibilité de contester nos arguments et, en l’absence de nouveaux textes de la DCCRS, UNITÉ SGP POLICE obtient le crédit des heures en heures supplémentaires.

 

Cette règle sera dorénavant appliquée lors de chaque déplacement de ce style.

 

La CRS 40 rentre enfin dans l’ère du respect des textes…Une réelle avancée

 

UNITÉ SGP POLICE-FO, toujours plus soucieux de vos intérêts !

CRSZone CRS EST