Deux poids, deux mesures !

14 avril 2017

Le Lundi 6 Mars, alors déplacés au Novotel Massy avec une subsistance au cantonnement de la CRS 5, les chauffeurs de la CRS 32 ramènent les ouailles à l’hôtel avant de prendre eux aussi la navette retour, ayant laissé les VR au cantonnement de passage.

 

Un des collègues nouvellement affecté en CRS, dont ce DP à Massy est le premier, se perd dans le flot de circulation et occasionne de facto un retard de la navette ramenant les chauffeurs à l’hôtel.

 

Bien logiquement , et la DMJ atteinte, le bureau local intervenait auprès du CDT d’unité pour faire créditer les 30 min d’HS aux chauffeurs.

 

Réponse négative, total 5 HS 30 mn.

 

Décision assez incroyable quand on sait que la compagnie, de retour de DP ponctuel à Paris, à été maintenue en HS avant libération pour cause d’entretien relatif à un recours hiérarchique sur la notation d’1 seul fonctionnaire.

 

Décision encore plus incroyable quand on constate les difficultés de certains officiers à suivre un itinéraire.

 

Après 10 années à la tête d’une si belle compagnie devenue moribonde, n’est il pas plus que temps de laisser la place ?

 

La 32, si belle par le passé, n’a plus d’âme, et UNITÉ SGP POLICE ne cessera de défendre l’intérêt des copains face à cette machine à broyer qu’est devenue la CRS 32 SAINTE ADRESSE

CRSZone CRS OUEST