Disparition des MNS, une véritable hérésie

03 septembre 2018

Après la visite des postes de secours cet été par le bureau zonal CRS Sud Ouest
Il est temps de faire un premier bilan de cette saison.

Dans le Sud-Ouest cette saison, au-delà de leurs missions de sauvetage et de secourisme, les MNS c’est aussi et surtout, de par leur statut de policier :

  • près de 100 infractions de droit commun constatées
  • plus de 120 interpellations
  • plus de 130 contraventions relevées
  • 20 infractions maritimes et aéronautiques

Alors qui sera là demain, à leur place, pour faire ce travail qui impose des compétences spécifiques, une proximité essentielle et une expérience indispensable ?

 

Qui prendra le risque de laisser nos plages livrées à elles-mêmes durant l’été ? 

 

La balle est dans le camp des élus qu’UNITÉ SGP POLICE a sensibilisé tout au long de la saison, la disparition des CRS MNS serait une hérésie !

Une décision grave à l’heure ou le risque terroriste est élevé et les incivilités croissantes sur le littoral.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, défendre les MNS, c’est défendre les CRS et toute la police

CRSActualités nationale