Intersyndicale retraites : On avance, le ministère recule.

12 décembre 2019

Face au mouvement sans précédent de l'ensemble de la Police Nationale sur tout le territoire, le Ministre nous a reçu jeudi 12 décembre à 15H30.

 

 

"Certaines réponses à nos préoccupations ont pu être approuvées, même si cela doit nécessiter l'accord du 1er ministre"

 

 

1/ Aspect missionnel : La seule qualité de policier sera considérée comme facteur dangereux et par conséquent ouvrira "droit à la bonification". Le statut de policier est reconnu enfin en service et hors service

 

 

2/ Bonification 1/5ème : Elle sera totalement, selon le Ministre, substituée "par une surcotisation du Ministère" qui prendra en compte ce 1/5ème sur l'ensemble de la carrière

 

 

3/ Concernant le calcul sur les 6 derniers mois : Le Ministre s'est engagé devant la parité syndicale à maintenir le même niveau de pension qu'aujourd'hui pour l'ensemble des policiers

 

 

Conclusion : D'autres questions ont été posées et restent encore en suspens (parité police/gendarmerie, suivi du protocole 2018, âge pivot...)

 

 

S'agissant des simulateurs de pension, ils seront proposés pour des cas types dès janvier prochain.

 

 

Le Ministre doit nous confirmer l'ensemble de ces déclarations dans un courrier que nous recevrons ce week-end.

 

Dans l'attente, l'intersyndicale suspend le mouvement, et le reprendra si les engagements n'étaient pas tenus

 

 

 

 

PublicationActualités