La France face à une pénurie de maîtres-nageurs

17 août 2018

Le nombre de noyades a doublé en France cet été, mais, au bord de l’eau, les maîtres-nageurs se font rares, en piscine comme à la plage. Les CRS postés sur le littoral se mobilisent pour enrayer leur disparition.

 

Le nombre de noyades a doublé cet été par rapport à 2015, passant de 1 758 contre 858, selon les chiffres de Santé Publique France au 9 août.

 

Or, les maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) n’ont jamais été aussi peu nombreux et la pénurie guette au bord des piscines. Et le gouvernement entend bouter hors des plages les CRS nageurs sauveteurs (NS).

 

L’effectif a déjà été bien réduit : seulement 297 CRS NS sont mobilisés cet été. Ils étaient 722 en 2002. « En 2018, on a sauvé les meubles. On a réussi à faire reconduire le dispositif de 2017 », constate Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat UNITÉ SGP POLICE.

 

Retrouvez l'intégralité du lu-pour-vous dans le PDF.

SpecialitésMNS/NS