Les policiers ne pourront pas continuer à exercer sereinement leur métier

10 janvier 2018

Plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des policiers, mais également des citoyens solidaires, ont répondu hier à l'appel du syndicat UNITÉ SGP POLICE en se rassemblant devant l'hôtel de police de Grenoble pour dénoncer les violences dont les policiers sont régulièrement victimes dans l'exercice de leur fonction (lire notre édition d'hier).

RégionsÉchos de la région SUD-EST