Malaise des policiers du Port ou le retour au temps béni des colonies

28 août 2017

La Direction Centrale de la Sécurité Publique se sent-elle concernée par les conditions de travail des policiers réunionnais ?

 

Après qu’UNITÉ SGP POLICE ait alerté sur le malaise et la souffrance des collègues réunionnais notamment liés à leurs conditions de travail, un consensus avait été trouvé, par le biais d’un dialogue social de qualité avec le précédent Préfet et le DDSP.

 

En effet il était convenu de la mise en place du cycle dit «vacation forte» Au Port, dès le mois de septembre ,en portant à 6 CEA les groupes concernés, condition imposée par la DCSP elle même.

 

Un appel d’offre départemental a d’ailleurs permis de fournir le nombre de volontaires nécessaires.

 

Nos collègues ne peuvent-ils prétendre à des cycles de travail adaptés aux dures réalités du terrain ?

 

UNITÉ SGP POLICE n’acceptera aucune détérioration des conditions de travail de nos collègues et nos plus hautes instances sont d’ores et déjà saisies.

 

UNITÉ SGP POLICE ne lâchera rien et ne saurait accepter que le cycle horaire «vacation forte » ne soit pas mis en place sur la circonscription du Port.

 

UNITÉ SGP POLICE n’acceptera jamais que notre département soit géré comme l’étaient les colonies d’antan.

RégionsÉchos de la région PACIFIQUE OCÉAN INDIEN