Mise en examen inacceptable a l'OCRTIS

17 octobre 2017

Plusieurs dizaines de policiers de l'Office Central pour la Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS), ont déposé leurs armes de service en signe de contestation après la mise en examen de 2 enquêteurs du service.

 

UNITÉ SGP POLICE dénonce les méthodes des juges de la Juridiction Inter Régionale Spécialisée (JIRS) qui depuis plusieurs mois remettent en cause le travail de l'OCRTIS.

 

UNITÉ SGP POLICE apporte son total soutien aux collègues de l'OCRTIS injustement mis en cause.

 

UNITÉ SGP POLICE demande en urgence une audience avec le DGPN.

SpecialitésInvestigations - Renseignements