Mise en place de la traçabilité médicale

07 octobre 2019

Après avoir fait de la santé des agents de la police nationale une priorité nationale au travers des risques professionnels liés au travail de nuit ou encore les nuisances sonores lors des formations au tir

 

Après avoir saisi toutes les autorités compétentes, informé de tous les risques encourus par nos collègues…

 

« UNITÉ SGP POLICE ENTENDU »

 

La DCSP met en place la fiche individuelle de suivi des expositions aux risques professionnels, et impose « un point d’étapes sur la réalisation de ces fiches impérativement pour le 2 décembre 2019 » (Note DCSP DU 01/10/2019)

 

Si UNITÉ SGP POLICE a fait de ce dossier, la « reconnaissance du travail de nuit », un véritable enjeu  national pour la santé et les conditions de travail des policiers, Il est primordial d’assurer un suivi médical pour nos collègues travaillant la nuit mais aussi pour nos  FTSI exerçant les formations au sein des stands de tir.

 

Gageons que l’ensemble des directions concernés, Préfecture de Police y compris adopteront les mêmes règles… !

 

Pour UNITÉ SGP POLICE le combat continu… :

 

La reconnaissance d’un véritable statut du TRAVAILLEUR DE NUIT, c’est aussi des revendications légitimes :

 

  • Un régime de travail de travail adapté
  • L’accès à un matériel spécifique
  • Une compensation liée à l’impact sur la santé
  • Un avancement dédié

 

Le statut du travailleur de nuit une revendication UNITÉ SGP POLICE
 

PublicationActualités