NDE ? Pourquoi faire ?

06 juillet 2017

Déjà, avant les attentats, et, suite à ceux qui ont frappé notre pays, la DCCRS, à juste titre, avec la N.D.E., avait commencé, et continue à nous équiper et nous entraîner, en vue d'intervention lors de tuerie de masse ou autre attentat.

 

Raison pour laquelle nous patrouillons sur les secteurs sensibles avec G.P. lourd et HKG36.

 

Malgré l’état d’urgence, plan Vigipirate, lutte contre le terrorisme, et notre équipement lourd, nous voici utilisés, sur les sites sensibles, par les collègues de Lutèce, qui surveillent ces sites par caméra, à l’éviction et interpellation des sauvettes.

 

À se demander où sont les effectifs d’arrondissement.

 

Nous ne sommes pas contre le fait d’évincer les sauvettes quand nous le pouvons, mais au vu de notre mission initiale et de notre équipement, cela devient compliqué.

 

Mais, si la lutte anti-sauvettes, doit primer sur la sécurité des citoyens et touristes, que cela soit clairement dit, et que l’on nous remplace les G.P. lourds et les HKG36 par des vélos ou des rollers.

CRSZone CRS SUD