Police du quotidien : les défis de Collomb

18 août 2017

L'annonce de la mise en place d'une police de sécurité du quotidien par le ministre de l'lntérieur dans Le Figaro (nos éditions du 16 août 2017) a surpris les syndicats et réveillé de vieux clivages idéologiques.

 

Pour déminer le dossier. le premier flic de France va devoir manoeuvrer avec habileté.

 

«Refaire un copié-collé de l'ère Jospin serait une grossière erreur, assure Yves Lefebvre, secrétaire général de UNITÉ SGP POLICE.

 

À l'époque, j'étais ce que l'on appelait un "policier proximier" : on passait notre temps à faire de la relation avec les commerçants, les jeunes, les associations de quartiers. On était exclusivement sur la prévention, en oubliant l'aspect répressif. C'était le sceau de l'angélisme.»

PublicationLu pour vous