Projet de circulaire de mutations 2018

11 janvier 2018

Une délégation composée de Fabrice BILLET et Jean Christophe COUVY, délégués Nationaux, a été reçue à la DRCPN le 10 janvier 2018 par Monsieur Thomas FOURGEOT, chef du BGGP.

 

Suite à nos nombreux échanges, UNITÉ SGP POLICE a obtenu :

 

BAREME DE POINTS

 

  • Les 6 points d’ancienneté dans un secteur à difficulté d’exercice particulière (ASA, secteur difficile, SUEP) vont être comptabilisés rétroactivement depuis la date de nomination en qualité de GPX stagiaire.
  • Les 2 points d’ancienneté dans le dernier service seront pris en compte intégralement. Dans les faits, la DRCPN les gelait lors d’une prise de grade, considérant qu’un avancement constituait une interruption d’ancienneté dans le service. RAPPROCHEMENT

 

DES CONJOINTS

 

  • Le calcul de points concernant le rapprochement des conjoints tiendra compte de la situation personnelle du collègue : composition de la famille, ancienneté administrative, ancienneté dans le service, ancienneté dans un secteur à difficulté d’exercice particulière, ancienneté dans le grade.
  • Plus un bonus de 25 points par mois de séparation.

 

OUTRE MER

 

  • Après avoir obtenu seul, l’avancement de 6 mois du mouvement polyvalent Outre-Mer dès 2019, UNITÉ SGP POLICE, N°1 dans les DROM-COM, va entamer très prochainement les négociations avec le BGGP afin de définir les modalités d’application de la loi n°2017-256 du 28 février 2017, ainsi que de la circulaire interministérielle du 1er mars 2017, relative au centre des intérêts matériels et moraux (CIMM) de nos collègues originaires d’Outre-Mer.
  • À ce titre, nous demandons que la DRCPN, via les différents SGAMI, procède très rapidement au recensement des collègues qui sont concernés par cette loi, afin de l’appliquer au sein de notre Ministère dans les plus brefs délais…

 

En revanche, nous déplorons que l’ordre de priorité des vœux devienne le critère principal de mutation au détriment du nombre de points.

 

Dès lors, à quoi bon de maintenir les 5 choix de postes si seul le vœu 1 est retenu au final ?

 

Enfin, nous réaffirmons notre volonté de voir l’ouverture d’un mouvement «profilé BAC», afin de donner à cette spécialité toute sa place dans le périmètre de la Police Nationale.

PublicationActualités