Sanctionnés malgré leur disponibilité tout au long de l'année

22 novembre 2017

 

Lundi 13 novembre, la famille d'un détenu est venue en nombre au tribunal pour le soutenir. ayant le bras en écharpe, les effectifs de la BAAJ n'ont pas été en mesure de lui mettre les menottes.

 

La famille a créé du scandale sous les yeux de la sécurité du tribunal qui l'a laissée pénétrer dans la cour et a vite été débordée.

 

Grâce à la réactivité de nos collègues, le détenu qui avait réussi a s’échapper, a été retrouvé et interpellé dans la demi-heure.

 

M. le procureur de la république du TGI de bourges mécontent

Résultats : "Tous les collègues de l'unité seront sanctionnés" dixit Mme la DDSP

 

Leur disponibilité vite oubliée avec des vacations journalières de plus de 20 heures les semaines précédentes pour faire des allers et retours sur rennes, les rappels et autres missions 

 

Aucune pitié !!!

 

Nous demandons à ce que nos collègues ne soient pas sanctionnés

 

UNITÉ SGP POLICE suit le dossier

 

RégionsÉchos de la région CENTRE