Suicides dans la Police Nationale, le ministre a fait une partie du chemin

12 avril 2019

Le 12 avril 2019, à l’occasion de son allocution à l’Hôpital des Gardiens de la Paix, Christophe CASTANER, Ministre de l’Intérieur, s’est dit agacé que les motifs de services soient systématiquement écartés au profit des motifs personnels, pour expliquer les suicides.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, c’est un bon début !
 
Mais au-delà, de cette prise de position et des quelques mesures annoncées :
  • Fusion des réseaux d’assistants de prévention et de référents à l’accompagnement du personnel
  • Création d’une cellule de vigilance
Au-delà des mots, UNITÉ SGP POLICE veut des actes :
  • Une étude portant sur le mal-être des policiers et ses sources
  • La systématisation d’enquêtes de CHSCT à chaque suicide
Les facteurs de suicide endogènes à la Police Nationale doivent être identifiés pour pouvoir être traités.
PublicationActualités