Tous deux les jours, un Policier agressé !

10 janvier 2018

"Policiers en colère ! Policiers en colère !"

 

Drapeaux au vent, sifflets à la bouche, une centaine de policiers ont manifesté hier midi devant le commissariat de Reims. Ils étaient également une soixantaine à Châlons-en-Champagne et une quinzaine à Épernay, tous réunis à l'appel du syndicat UNITÉ SGP POLICE qui organisait pareils rassemblements partout en France pour dénoncer les violences subies par les forces de l'ordre.

 

L'affaire de Champigny-sur-Marne, fortement médiatisée après la diffusion d'images sur les réseaux sociaux, obligeant les politiques à réagir, a déclenché l'actuel mouvement de colère, mais les policiers tiennent à rappeler que c'est au quotidien que nombre d'entre eux se font agresser.

 

Ils furent près de 7 000, en 2016, à être blessés. Si dans la circonscription de police de Reims, les «violences sur agent de la force publique» ont légèrement diminué (180 en 2017, contre 191 en 2016 ), la moyenne reste quand même du' ne agression tous les deux jours.

RégionsÉchos de la région EST