Une drôle de conception du social dans les CRS Parisiennes

18 décembre 2015

Une drôle de pratique a tendance à s’installer dans certaines unités parisiennes au niveau du social et de l’arbre de Noël.

 

En effet, alors que l'arbre de Noël permet, au moyen de bons préfecture, mais surtout de bons chèques donnés par le foyer, d'offrir des cadeaux aux enfants des fonctionnaires des CRS, certaines unités n’hésitent pas à priver les enfants de ces cadeaux de fin d’année.

 

Des dérives malsaines voire immorales !

 

De quel droit attribuent-elles un cadeau par fonctionnaire et non plus par enfant ?

 

De quel droit excluent-elles les fonctionnaires blessés en service, les fonctionnaires en congés de maladie, etc… ?

 

De quel droit excluent-elles les personnels détachés ? Comment expliquer aux enfants en bas âge que cette année le Père Noël ne passera pas au motif que son papa était en blessure en service ?

 

Alors que le social est déjà si peu présent dans notre ministère, tout cela est fait dans quel intérêt ?

 

Un arbre de Noël fait pour les enfants !

 

Le Commandant siégeant en commission, même s'il ne doit pas décider de la façon dont doit être utilisé l'argent des collègues, peut émettre des réserves voire être le garant moral de la bonne utilisation des fonds !

 

Le bureau régional UNITÉ SGP POLICE-FO dénonce ces méthodes qui privent certains fonctionnaires et certains enfants de leur cadeau de fin d’année

CRSZone CRS ILE DE FRANCE