UNITÉ SGP POLICE obtient satisfaction pour la PJ Antilles/Guyanne

23 septembre 2014

L’Administration abandonne toutes velléités de fusion des services de PJ et de SR/GN.

 

Ce jour, le Directeur Général de la Police Nationale, le Directeur Central de la Police Judiciaire et le Directeur Central de la Sécurité Publique nous ont présenté une nouvelle copie pour la police judiciaire aux Antilles/Guyane.

 

À l’instar de ce qui a été retenu pour la Corse, un projet, comportant 4 axes de collaboration à améliorer, nous a été présenté :

 

  • Renforcer l’efficacité du dispositif de police technique et scientifique : un audit PN/GN est en cours afin de moderniser et accrédités  30 plateaux IJ, 6 plateaux sont prévus en 2015 notamment PARIS ?
  • Développer l’analyse partagée des faits constatés et l’exploitation conjointe des informations recueillies, afin d’améliorer l’élucidation des crimes et des délits, notamment quand ils ont un caractère sériel ?
  • Renforcer l’action des groupes d’intervention régionaux (GIR) au profit des deux forces dans la lutte contre l’économie souterraine, et dans l’identification et la saisie des avoirs criminels ?
  • Développer la lutte contre les trafics de stupéfiants. Les situations très différentes selon les territoires (trafics locaux, trafics inter-îles, trafic international de cocaïne) appellent l’implication, la participation et la coordination de tous les services répressifs, en incluant douane et marine nationale. 

 

La Police Judiciaire est "Police Nationale" !

 

En retour, la PJ doit disposer des moyens suffisant pour se maintenir à son rang. La PJ Martinique et la PJ Guadeloupe seront dirigés par un officier de Police, La GUYANE (3 policiers et 4 gendarmes) et St Martin seront dirigés par un officier de gendarmerie.

 

Les directeurs adjoints de la sécurité publique et de la police judiciaire, accompagnés d’un colonel de gendarmerie, se déplacent du 22 au 27 septembre aux Antilles- Guyane afin de présenter le projet aux préfets et aux collègues PJ pour obtenir leurs observations sur la réforme envisagée.

RégionsÉchos de la région ANTILLES-GUYANE